UA-63729103-1

02 avril 2017

Couleur bleuet – Christian Schünemann & Jelena Volic – Editions Héloïse d’Ormesson – 367 pages – Mars 2017

couleur bleuet.JPG

 

L’affaire criminelle dont traite ce roman s’inspire de faits réels : le 5 octobre 2004, deux cadets de la garde d’élite serbe – aux uniformes couleur bleuet – trouvent la mort dans de mystérieuses circonstances dans une caserne de Belgrade.

Le tribunal militaire a conclu au suicide de ces jeunes orthodoxes, mais la commission indépendante qui a étudié la balistique n’est pas aussi catégorique.

L’armée cherche-t-elle à étouffer un rituel qui pourrait ternir son image ou dissimule-t-elle un crime encore plus inavouable…

 

Belgrade.

Milena Lukin, chercheuse au sein de l’Institut de criminalistique et de criminologie, et l’avocat Sinisa Stojkovic vont mener leur enquête.

Milena découvre que les familles des jeunes gens sont pétries de toute la souffrance qu’avaient endurée les habitants de Bosnie.

Là où se côtoyaient orthodoxes serbes, catholiques et musulmans, les corbeaux traversaient les communautés et les familles en tous sens et il suffisait que quelqu’un frotte une allumette pour que tout explose…

C’est ce qui s’était passé.

Ils quittèrent alors leur village de Bratunac, un district situé à l’est de la Bosnie, pour fuir les atrocités de la guerre et chercher refuge en Serbie.

 

Amis d’enfance, Nedad Jokic et Predrag Mrsa s’engageront dans ce corps d’élite…sous l’autorité du Colonel Serbe Danilo Djordan.

Mais « témoins » de certains agissements… les deux jeunes soldats seront « exécutés ».

L’idée qui s’impose à Milena est celle d’un système qui liquidait les gêneurs et prétendait sans possibilité de démenti qu’il s’agissait de tragiques accidents. Un système dont le pouvoir s’étendait jusqu’à l’intérieur de l’appareil policier de la Serbie et probablement au-delà.

Le colonel Djordan s’était décidé à agir contre cette autorité abusive et comptait livrer à la jeune femme de précieuses informations…

Une plongée dans des cénacles toujours sous l’emprise des conflits qui déchirèrent les Balkans.

 

Un thriller sur fond de corruption et de nationalisme exacerbé dans ces années toujours sombres de l’ex-Yougoslavie.

19:14 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.