UA-63729103-1

06 avril 2017

Après nous les nuages – Marc Meganck – 180° éditions – 125 pages – Mars 2017

Marc Meganck.jpg

« J’ai senti l’odeur de la mort, son souffle m’a caressé comme une balle qui m’érafle. J’ai peur. »

C’est un printemps très spécial, j’en conviens.  Les pollens et la mort se chamaillent. Chaque camp a ses partisans, ses adeptes… Les yeux rouges coulent dans les rues…

C’est un printemps très spécial, j’en conviens. Cette année ce sera ça ou rien. Un combat absurde entre les bétulacées et la Grande Faucheuse…

Avec cette seule certitude : on verra couleur sang.

Affalé sur les marches du temple de la Bourse, non pas dédié  à Bacchus, mais au futur palais de la bière… l’homme hébété assiste à la mise en bière de ses illusions perdues.

Au pied des marches gardées par des lions en pierre, il y a des fleurs, des bougies, des photos, des noms et des poèmes écrits à la craie…

Des drapeaux, des calicots…

Le vent et la pluie désorganisent ce lieu de mémoire – improvisé…

Comme cette vie soufflée… Comme ces vies chassées.

 

Seule…

 

La momie a encore parlé.

Un homme sans doute, si on considère le timbre de la voix.

Prophète de l’apocalypse…

 

Mes songes sont rattrapés par la réalité crue…

 

Moi, ici. Toi, là-bas. Il y a quatre mois.

 

Tu venais de rentrer dans la petite capitale désenchantée. Je partais quelques jours dans la ville de toutes les lumières.

C’est là que tout a commencé.

Pas la genèse – celle-ci appartient à une géopolitique pâtissière-, mais le séisme qui allait secouer les villes de nos cœurs.

 

Dans ce roman, Marc Meganck évoque implicitement la vie dans les deux capitales et les conséquences apportées par ceux qui ont commis l'irréparable. 
À travers le personnage sans nom, l'auteur s'adresse à nous tous, sans exception, car nous portons en nous les mêmes angoisses et les mêmes interrogations face au monde d'aujourd'hui.

 

Roman d’émotion

Puissant de réalité.

 

«N’oublie jamais qu’au-dessus de nous il n’y a que les nuages » Marc Meganck

14:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.