UA-63729103-1

28 avril 2017

En écartant les branches – Marieke Aucante – Éditions Marivole – 218 pages – Mars 2017

Marieke Aucante.jpg

 

 

 

Il lui restait une dernière chose à accomplir…

Aller nager nu dans l’étang de la Folie, l’étang neuf où l’eau n’était pas encore grise.

 

Tout un symbole…

 

Plusieurs mois auparavant.

Pierre Germain s’était levé avant le soleil, bien décidé à faire le tour des mille hectares sur lesquels il s’apprêtait à exercer sa surveillance. Il avait aménagé dans une petite ferme en plein bois, à plus d’un kilomètre du château des Saint-Marc. Il était à présent garde-chasse professionnel, une fonction respectée et une situation enviable. Arborant un képi neuf orné d’un cor de chasse en fil doré sur le devant et un costume de velours côtelé vert, il se sentait un homme.

Quantité de perles de rosée ourlaient les brins d’herbe au ras du sol. Un vent fort secouait les arbres, faisait virevolter les dernières feuilles racornies encore accrochées aux branches et le poussait dans le dos.

Le soleil faisait des tentatives pour percer, mais le ciel passait du bleu sombre au noir. Les nuages avançaient en vagues menaçantes. Allait-il pleuvoir ? Il ne connaissait pas assez la Sologne pour le dire. Il venait d’un paysage si différent !

Au rythme de ses pas, il repensait à ces années passées au Creusot. Une carrière de métallurgiste chez ArcelorMittal. Comment avait-il pu laisser couler si longtemps le métal en fusion dans ses veines, enfermé dans la salle des machines noires et bruyantes ?

Combien, ô combien, il préférait l’air pur, le vent qui sifflait à ses oreilles…

 

Hermine de Saint-Marc découvre la Sologne, la forêt, sa beauté, son mystère, sa secrète profondeur... Les fragrances d'un printemps humide et ses verts tendres, un automne à cor et à cri, les brouillards et la pureté d'un hiver rigoureux aux ciels bleu métal.

Délaissée par un mari qui lui préfère la politique, Hermine s'abandonne au désir, aux plaisirs de la chair, à la liberté première avec son garde-chasse. Une femme nouvelle découvre la promesse de la résurrection spirituelle et charnelle, dans une quête de l'absolu !

En écartant les branches, la jeune Hermine de Saint-Marc épouse la nature originelle, la vérité des choses.

Une passion dévorante surgit au cœur de la forêt... jusqu'à ce drame.

 

L’auteure, Marieke Aucante, capte notre attention en nous offrant une écriture cueillie dans cette belle nature qui ondule la Sologne. La romancière, fascinée par les mondes clos, fait vivre à ses personnages des passions sauvages dans un univers qui prend ses racines au sein de la terre de France.

 

WP_20170428_019.jpg

23:30 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.