UA-63729103-1

18 juillet 2017

Noirs dessins - Jean-Paul Brighelli - l'Archipel éditions - 228 pages - mai 2017

Noirs dessins.jpgL'homme ne se contentait pas d'être vieux; il en avait dépassé l'âge, et même le concept. Il était hors du temps. Ce que Loutrel avait en face de lui ressemblait davantage à une vieille souche qu'à un être humain. "Un bois flotté pensa Loutrel. Un bout d'arbre malmené par les flots durant des années, abandonné sur une plage hostile, et laminé par les sables et les vents. Non pas ridé, mais terriblement lisse, comme ciré. Momifié. La mort l'a oublié."

Il y avait dans son apparence décatie de vieillard en voie d'écroulement une part de comédie. De nouveau, Loutrel pensa que la mort l'avait rayé de ses registres. Il vivait si peu qu'il n'était plus nécessaire de le faire mourir...

Ainsi vivent les immortels.

 

Au début des années 1990, l'historien d'art Pierre Loutrel expertise, pour le compte d'une société de ventes aux enchères, un tableau attribué à Fragonard qui aurait été volé à un collectionneur par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon un agent américain, Loutrel aurait affaire à un réseau associant partis d'extrême droite et mafieux d'Europe de l'Est.

Brême, avril 2000. Vladimir Poliakov, 90 ans, transporte une lourde valise. Sans prêter attention aux gouttes de pluie, le vieil homme se dirige vers le musée dont il a griffonné l'adresse sur un bout de papier : Am Wall 207.

Arrivé à la Kunsthalle, il est reçu par la conservatrice en chef, à qui il dévoile ses chefs-d'oeuvre : des dessins de Dürer, des esquisses de Rembrandt, des aquarelles de Rubens... Une collection inestimable !

Comment cet ancien commandant de l'Armée rouge a-t-il pu mettre la main sur ces oeuvres spoliées aux juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale ? Et pourquoi, tant d'années après, les morts s'accumulent-ils encore sur la piste de ce trésor oublié ? Ioulia Kovalenko, journaliste indépendante, ne vient-elle pas d'être torturée à mort pour prix de sa curiosité ?

C'est dans cette nasse pleine de fric et de sang que va tomber à son tour Pierre Loutrel, respectable professeur d'histoire de l'art, contacté par un agent américain pour mettre la main sur la totalité de cette fabuleuse collection... Mais les tueurs ukrainiens ne sont pas des poètes...

Jean-Paul Brighelli nous propose de belles pages noires qui ne manqueront pas de satisfaire les nombreux amateurs du genre.

19884353_10213579272662107_1876373206431509007_n.jpg

18:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.