UA-63729103-1

17 septembre 2017

Pitou et autres récits - Henri de Meeûs - Éditions MARQUE BELGE - 638 pages - Septembre 2017

Pitou.jpgLe ricanement d'un neveu,…

Une Buick attendant je ne sais quoi, idiote parquée, grosse vache inutile, alors que le trafic intense et très bruyant se déroulait à côté d’elle, comme si nos n’existions pas…

Et la voix…de cette pauvre folle, pauvre esseulée, jamais admirée. Pauvre vieille bonne femme, laide comme un péché, elle qui n’en a jamais commis, ou de si médiocres.

 

Telles ces « poupées » qui se révèlent les unes après les autres au fil de notre découverte, toutes ces nouvelles nous surprennent par leur ingéniosité chaque fois renouvelée.

 

En province, les vieilles filles s’épanouissent ; en ville elles s’étiolent. Perdues dans le bruit, elles se sentent inutiles ; dans une retraite paisible, elles prennent de l’importance.

 

Pitou

Mariage

La voix

et douze autres récits...

 

Nous cédons rapidement au plaisir de la lecture de ces quinze nouvelles qui mettent en scène des personnes âgées grincheuses et grinçantes, des aristocrates contemporains et désuets ou encore des érudits.

Tout l’art du revirement.


Capteur de la société, Henri de Meeûs a la plume virevoltante.

Au fil de ses nouvelles, l’oiseau plane sur des textes spontanés, à l’affût du moindre couloir d’air pour changer de cap, nous surprenant par un soudain changement du plan de vol que nous pensions emprunter...
Il dépoussiérera bientôt les lambris des académies tant le souffle de fraîcheur de ses textes enfouira les « écrive-riens » dans l’urne de nos oublis.

21728625_10214151330523196_4302700021419245323_o.jpg

22:32 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Cher Monsieur,

Je suis très honoré d'avoir lu votre article si sympa à propos de Pitou.
Je suis ravi et touché d'avoir été compris et apprécié.
Très amicalement,

Henri de Meeûs

Écrit par : henri de meeûs | 18 septembre 2017

Cher Monsieur,

Tout le plaisir fut pour moi.

A vous rencontrer,
Très amicalement

Facebook : https://www.facebook.com/willy.lefevre.3

Écrit par : Willy Lefèvre | 18 septembre 2017

Les commentaires sont fermés.