UA-63729103-1

25 septembre 2017

Les derniers jours de Che Guevara - Frédéric Faux - l'Archipel - Septembre 2017

Les derniers jours du Che.jpg

"Jamais, dans l'Histoire, un nombre aussi réduit d'hommes n'avait entrepris une tâche aussi gigantesque."

Cette phrase, que Fidel Castro écrit dans son introduction au Journal de Bolivie, résume bien ce que fut l'épopée du Che lors de la guérilla du Nancahuazu.

 

Le 9 octobre 1967, Ernesto « Che » Guevara était exécuté dans le hameau bolivien de La Higuera, après un an d'une impossible guérilla.

Jeune routard argentin, en vadrouille de la Patagonie à la jungle mexicaine, Guevara est entré dans l'Histoire à Cuba, où il combattit comme guérillero aux côtés de Castro, avant de devenir son ministre. Mais c'est en Bolivie que l'homme est devenu un mythe.

Pendant près d'un an, à la tête d'une quarantaine d'hommes, sans aucun soutien extérieur, le Che va tenter de mettre le feu à l'Amérique latine - et tenir la planète en haleine.

Pour faire revivre cette épopée, Frédéric Faux s'est appuyé sur les écrits des guérilleros, dont le célèbre Journal de Bolivie du Che.

Mais surtout, il s'est rendu dans la zone de combat, jusque dans les villages les plus reculés, pour rencontrer les derniers témoins et les guévaristes d'aujourd'hui, qui empruntent la « route du Che » en treillis et béret étoilé sur la tête.

De ce voyage en terre guévariste, Frédéric Faux rapporte un récit qui suit au plus près les soubresauts de la guérilla, mais aussi un témoignage sensible et personnel sur les derniers jours du Che et sur la survivance du mythe.

 

Frédéric Faux, journaliste, correspondant en Amérique latine pour Le Figaro, a vécu six ans au Salvador, en Amérique centrale, avant de s'installer en Bolivie en 2012. Il est l'auteur de livres-enquêtes. Les Maras, gangs d'enfants (Autrement, 2006) et Coca ! (Actes Sud, 2015).

Une enquête au plus profond des sources historiques et finement menée par des minutieuses recherches d'analyses historiques sur la guérilla.

 

Sur les traces de ces combattants...

 

22:03 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.