UA-63729103-1

11 février 2018

Les égarés – Edith Soonckindt – éditions MaelstrÖm - 50 pages – Janvier 2018

WP_20180211_003.jpg

 

Ceci est une ville écarquillée, effarée, démantelée, une ville belle par endroits, à d’autres elle est sale, une capitale usurpée de l’Europe, qui aurait facilement le culot de se prendre pour le centre du monde.

Ainsi débute ce troisième bookleg…

Tiens, d’où vient ce terme, au juste, introuvable lors de ma première recherche dans mes dictionnaires ?  Nulle trace dans le dernier Larousse 2018 non plus. Seules les mentions book et bookmaker se collent l’une à l’autre sans laisser de place à ce fameux bookleg…

Harrap’s ne m’éclairera pas d’avantage. Et laissant alors ma curiosité quitter mes sources habituelles, je glisse vers Google et, sitôt la recherche entamée, je découvre sur le site du journal Le Parisien l’explication suivante : « Les booklegs sont les livrets d'action poétique créés par les éditions Maelström. »

Maelström, des voisins… Comme quoi !

Revenons à nos moutons… car il n’est nullement questions ici de « boucs » !  

Ces booklegs… « Ils sont réalisés dans l’esprit des vieux bootlegs musicaux, destinés à être les témoins d’un moment de partage des textes d’un auteur avec un public. De format "de poche", ils sont vendus à un prix de 3 euros et le plus souvent hors des circuits habituels de vente du livre : essentiellement lors des lectures et performances des auteurs (à qui Maelström retourne 1 euro sur chaque exemplaire). En Belgique, en France et au Québec quelques libraires (une vingtaine pour le moment) ont désiré les vendre, mais il a toujours été demandé à ce qu'ils s’engagent à permettre aux booklegers, aux auteurs, de faire des lectures dans ces lieux. »… http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Bookleg/fr-fr/

Mais je m’égare peut-être… que nenni !

L’auteure Edith Soonckindt me proposant à la lecture ce nouvel opus « farfelu » et présenté comme tantôt absurde, tantôt poétique, je me laisse glisser par les premiers mots, emporter par les premières phrases, envelopper par les premières pages… découvrant une journée insolite - ou pas - vue par sept de ses amis aux quatre coins du monde…

 

Une journée et un dimanche… comme aujourd’hui !

Quant au dimanche, me demanderez-vous, que se passe-t-il le dimanche, pour ces sept individus (plus une narratrice) ?

 

Elle a trié ces données et tenté d'en déduire des statistiques mondiales. Le résultat, un récit dans lequel s'immisce un Japonais inconnu, parlant de ces quatre coins du monde, mais surtout de Bruxelles, centre névralgique et ville de tous les possibles.

 

Faites comme moi, découvrez…

Amusant !

 

 

 

19:26 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire