UA-63729103-1

01 mai 2018

Louison Editions est une maison d’édition dédiée à la littérature russe moderne et indépendante.

Capture.JPG

 

En Russie, un écrivain, c’est un destin. Un Ecrivain est un dissident par définition. Tolstoï a été excommunié, Dostoïevski condamné à mort et gracié juste après le battement du tambour, Gogol enterré vivant, Soljenitsyne, Pasternak, Boulgakov, ils sont légions, ces diables des belles lettres.

Le dégel, qui permet de temps en temps de publier officiellement ces dissidents, ne dure jamais trop longtemps en Russie. Il ne faut pas être prophète pour deviner que la porte se ferme de nouveau.

Créées en 2015 à Paris, Louison Editions est une maison d’édition dédiée à la littérature russe moderne et indépendante.

Sa mission est de publier des auteurs libres, des ouvrages disruptifs de grande qualité littéraire, qui chacun traduisent une vision du monde.

Dans peu de temps, les uns deviendront les porte-parole de la grande Russie impériale, d’autres seront priés de quitter le territoire, d’autres encore crèveront la dalle et écriront des chefs-d’œuvre qu’on ne lira qu’après leur mort. Être écrivain en Russie, c’est vendre son âme ou mourir sur le bûcher de ses livres.

 

Album de famille

9791095454168,0-4315414.jpg

 

Volume 1, Aristonomia - Boris Akounine

traduit du russe par Yves Gauthier

A Petrograd, pendant la révolution de février 1917, le destin d'Anton Kloboukov, jeune étudiant en droit, est influencé par la rencontre avec deux anciens étudiants de son père, Pankrat Rogachov, bolchevique engagé, et Piotr Berdichev, partisan de la cause blanche. Premier volume d'une trilogie offrant le récit du XXe siècle russe à travers la saga d'une famille.

 

 

 

9791095454243,0-4754810.jpg

 

Volume 2, L'autre voie - Boris Akounine

traduit du russe par Yves Gauthier

Moscou, 1925. L'anesthésiste Anton Kloboukov rencontre Mirra, alors étudiante en médecine et communiste convaincue. La jeunesse soviétique de l'entre-deux-guerres cherche la réalisation de soi à travers une quête humaniste qui ne peut se satisfaire de l'opposition entre les Rouges et les Blancs. Autour d'eux se multiplient les suicides de ceux qui ne supportent plus l'existence prolétarienne

 

 

 

 

9791095454151,0-4708674.jpg

 

L'esprit du loup - Alexeï Varlamov

traduit du russe par Julia Chardavoine & Paul Lequesne

Au début du XXe siècle, Oulia, 15 ans, éprise de liberté, adore courir dans la forêt de Vysokie Gorbounki, où elle passe ses étés avec son père, l'ingénieur Vassili Komissarov. Mais, dans ce petit village, l'atmosphère est sombre et inquiétante. L'esprit du loup rôde et se propage comme une épidémie. Un récit qui évoque le tsarisme, le début de la révolution et la Première Guerre mondiale.

 

 

 

9791095454236,0-4379263.jpg

 

Le nègre violet : souvenirs - Alexandre Vertinski

traduit du russe par Jean-Baptiste Godon

Un des plus grands chanteurs russes du XXe siècle retrace sa vie mouvementée d'artiste, compositeur et poète. Après ses premiers pas sur scène en 1916 et son succès auprès de l'élite tsariste, son exil en 1918 l'oblige à une vie d'errance de Constantinople à Paris en passant par New York. Lassé, il obtient de Staline son droit de retour en 1935 et poursuit sa brillante carrière de chanteur.

 

 

 

9791095454113,0-3716723.jpg

 

1993 - Sergueï Chargounov

traduit du russe par Pierre-Jérôme Pass

Une banlieue de Moscou, 1993. Un couple de quadragénaires, Viktor et Lena Briantsev, parents de Tania, 15 ans, travaillent dans un centre d'urgence de plomberie à Moscou. Ils n'ont ni culture, ni avis politique. Cloué devant la télévision par une grippe, Viktor s'éveille à la politique et décide de participer aux émeutes de septembre 1993.

23:24 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.