UA-63729103-1

02 mai 2018

L'Archipel du chien - Philippe Claudel - éditions Stock - 283 pages - Mars 2018

WP_20180502_006.jpg

Il existe un roman russe qui parle d'une ville désertée par tous ses habitants.

On ne connaît pas la raison de cette fuite.

L'auteur reste énigmatique : guerre, maladie, incident nucléaire.

On ns sait rien.

On ce saura jamais 

Une île, dans l'archipel du Chien. Une petite communauté d'hommes vit de la pêche, de la vigne, des oliviers et des câpriers, à l'écart du fracas du monde. Jusqu'au jour où trois cadavres s'échouent sur ses rives. Bousculés dans leur tranquillité, les habitants se trouvent alors face à des choix qui révèlent leur nature profonde, leur petitesse et leur égoïsme.

 

« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que quelque chose allait se produire. Ce fut déjà et cela dès l'aube une chaleur oppressante, sans brise aucune.

L'air semblait s'être solidifié autour de l'île, dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait ça et là l'horizon quand il ne l'effaçait pas : l'île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient liquides.

Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d'une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits. On ne pouvait y jouir d'aucune fraîcheur. Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à propos de laquelle on aurait pu se dire qu'on l'avait rêvée, ou qu'elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche, de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d'heure en heure l'odeur s'affirma. Elle s'installa d'une façon discrète, pour tout dire clandestine. »

 

Écrivain traduit dans le monde entier, Philippe Claudel est aussi cinéaste et dramaturge.

Il a notamment publié aux éditions Stock Les Âmes grises, La Petite Fille de Monsieur Linh, Le Rapport de Brodeck et L'Arbre du pays Toraja.Membre de l'académie Goncourt, il réside en Lorraine où il est né en 1962.

08:58 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.